Activité créative à l’école : créativité, recyclage, économie et culture !

Après l’école suédoise qui se termine à 13H30, la journée continue pour certains enfants aux « fritids » (équivalent d’un centre de loisirs dans les locaux de l’école). Lorsque l’équipe est investie et présente, les fritids proposent toutes sortes d’activités aux enfants entre sport, jeux d’intérieurs comme le bingo ou encore des loisirs créatifs. Parfois les parents sont sollicités dans la réalisation d’œuvres d’art. Cette année, les fritids nous ont demandé de leur mettre de côté des rouleaux de papier toilettes, des boites de conserves ou des chutes de papiers peints. Les parents sont ensuite invités à visiter l’exposition.

La première exposition de l’année est arrivée un mois après la rentrée des classes. Nous avons été invités autour d’un café et de pop-corn à découvrir les œuvres des enfants réalisées à partir de bâtons de bois récupérés à l’issue d’une balade en forêt.

Affiche de l’exposition : « Exposition des bâtons d’art ! »
Certains enfants ont créé des bonshommes surprenants, d’autres des serpents ou encore des baguettes magiques. Le bâton de bois est le support à une imagination foisonnante rendue possible par les « pysslor » (loisirs créatifs)
Vernissage de l’exposition

Ces activités créatives réalisées à partir d’éléments existants (bouts de bois, boites de conserves, rouleaux de papier toilette) ont plusieurs objectifs pédagogiques dont apprendre à créer avec peu de choses et développer ainsi la créativité. Les objectifs sont proches de ceux de l’économie circulaire. Cette manière de procéder est d’ailleurs très ancrée dans la culture suédoise. J’ai ainsi pu remarquer que les Suédois sont en général très consommateurs d’objets qu’ils entassent régulièrement dans leur grenier ou leur garage au cas où cela servirait de nouveau. Autrement, les boutiques de seconde mains récupèrent tout ce qu’on leur donne et donnent une nouvelle vie aux objets qui n’ont plus d’utilité chez leurs anciens acquéreurs.

Je me souviendrais toujours de la fois où l’électricien est venu chez moi pour changer des vieilles prises et qui me les a ensuite données en me disant de les conserver « au cas où… car on ne sait jamais ». Nous avons pris le pli à notre tour et conservons les rouleaux de papier toilette non pas en cas d’une éventuelle pénurie mais parce que les enfants adorent créer des personnages avec 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s