RP3/ Troisième devoir à la maison : parler des émotions et construire une cabane

Le troisième devoir à la maison est une fois encore donné à faire durant le week-end et uniquement si on le souhaite.

L’enfant et les parents sont invités à réfléchir ensemble à ce dont on a besoin pour construire une cabane. Il faut dessiner une cabane et ce qui est nécessaire pour la construire. L’enfant peut aussi écrire ce dont il a besoin pour la construction. Cet exercice prépare aux cours d’ « hemmkunskap » qui consistent à enseigner les bases du bricolage mais aussi tout ce qui concerne les tâches domestiques quotidiennes (repassage, cuisine,… ) à partir de l’équivalent du Ce1 (classe « Ettan »).

20200117_192152

Au-delà de l’aspect pratique et manuel, cet exercice intervient après un travail réalisé en classe autour des émotions. Après avoir écouté une histoire où deux enfants construisent une cabane (d’où l’exercice sur la cabane) et où ils expliquent comment ils se sentaient dans différentes situations, les élèves ont échangé avec l’enseignante sur les types d’émotions et les sentiments que chacun pouvait ressentir. Les enfants ont ensuite été invités à faire un exercice sur les émotions et dessiner comment ils se sentent quand ils sont en colère et les raisons pour lesquelles ils peuvent ressentir cette émotion.

thumbnail_20200117_183908-768x1254-1
« Je suis en colère car je n’ai pas eu de bonbons ». Il est important de préciser que cette colère est en lien avec le sentiment d’injustice chez cet enfant. En effet, les bonbons sont très importants en Suède car leur consommation est ritualisée et fait partie d’un habitus social. Les enfants mangent des bonbons uniquement le samedi et cela de manière consensuelle dans toute la Suède. Si un enfant suédois dit qu’il est en colère parce qu’il n’a pas eu de bonbons, il faut comprendre par là qu’il est le seul à ne pas en avoir eu et que cette colère manifeste par conséquent un sentiment d’injustice. Il faut prendre en compte le contexte particulier et la culture dans laquelle il s’insère pour réaliser à quel point cette histoire de bonbons est un vrai sujet en Suède.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s