Organiser un anniversaire pour son enfant en Suède

Vivre en Suède avec des jeunes enfants nécessitent de connaître certaines règles de sociabilisation pour que tout le monde puisse s’intégrer le plus aisément possible. Fêter son anniversaire avec les copains est un vrai sujet ici en Suède, car le mode de fonctionnement est assez différent de la France. Il m’a ainsi fallu deux ans pour comprendre comment cela fonctionnait et pour m’adapter à la culture des anniversaires.

Tout d’abord, l’anniversaire de l’enfant est fêté à l’école avec la classe et les maîtresses. Ici, pas de gâteau ou de bonbons : on s’assoit tous en rond et on chante « Jag må du leva! » (Joyeux anniversaire en suédois) pour l’enfant concerné. Les paroles sont les suivantes :

Ja, må han leva!
Ja, må han leva!
Ja, må han leva uti hundrade år!
Javisst ska han leva!
Javisst ska han leva!
Javisst ska han leva uti hundrade år!

Cela signifie que l’on souhaite à la personne qui fête son anniversaire de vivre jusqu’à ses 100 ans.

Pour ce qui est de fêter son anniversaire avec les copains de la förskola (les règles changent ensuite à l’entrée à l’école/la skola), il convient d’inviter tous les enfants. Les enseignantes rappellent même aux parents lors de différentes réunions parents/enseignants qu’il est fortement recommandé d’inviter toute la classe pour éviter aux enfants de se sentir exclus.  Sachant que dans la plupart des förskola, il n’y a que 17 enfants et que tous ne viennent pas (en général il faut tabler sur une dizaine d’enfants), c’est encore faisable. On laisse alors une invitation accroché au vestiaire de chaque enfant. Les parents se joignent ensuite par texto pour confirmer la venue de leur enfant. Et si vraiment cela semble mission impossible pour le parent, il est toujours possible de faire un anniversaire sans en parler à tout le monde : les échanges se font alors discrètement par textos entre parents.

Dans le cas de l’invitation collective, il faut toujours indiquer sur le carton d’invitation la durée de l’anniversaire sachant qu’un anniversaire ne dépasse pas deux heures (11h-13h pour le déjeuner ou 15h-17h pour le fika encore 17h-19h pour le dîner). Les anniversaires peuvent avoir lieu un vendredi soir (entre 17h et 19h) ou le samedi/ dimanche. En général, on invite un mois à l’avance jusqu’à une semaine (quand on veut éviter d’avoir trop d’enfants à inviter).

Concernant le cadeau d’anniversaire, il faut compter dans les dix euros environ et rarement plus (et c’est d’ailleurs plutôt moins en général). Il est fréquent qu’on laisse les enfants choisir le cadeau qu’ils veulent offrir à leur petit camarade. C’est d’ailleurs souvent assez surprenant car les enfants se trompent rarement et savent toujours ce qui lui feraient plaisir.

Pour ce qui est du jour J, quatre options s’offrent aux parents sachant qu’il faut avoir conscience qu’on n’accueille pas seulement une dizaine d’enfant mais aussi une poignée d’adultes. En effet, la plupart des parents restent pour les anniversaires afin de gérer leur enfant et éviter aux parents accueillants de devoir tout gérer seuls. C’est le moment pour en profiter pour socialiser ! Il faudra donc aussi prévoir du café et quelques korv (saucisses et pain à hot dog avec du ketchup et de la moutarde).

Option 1

Vous avez une grande maison, un grand jardin et vous avez l’habitude de recevoir. Cela reste la solution la plus chaleureuse, à mon sens. Les parents peuvent discuter tranquillement dans la cuisine autour d’un café et les enfants s’amusent entre eux. En général, une activité commune leur est proposé toutes les demi-heure. Cela permet aussi de faire un gâteau d’anniversaire assis autour d’une table.

Option 2

Vous louez un gymnase dans une école en passant par la municipalité. Cela permet d’accueillir un grand nombre d’enfants, surtout si on a un petit logement ou que l’on n’a pas forcément envie de devoir ranger/nettoyer son appartement avant/après le tsunami. Les enfants peuvent s’amuser avec les agrès mis à leur disposition dans la salle. Ils sont en général assez contents. L’inconvénient est que la décoration est assez minimaliste et que l’ensemble reste assez froid/impersonnel.

Option 3

Vous avez de la chance : votre enfant est né en mai ou en juin. Cela signifie que vous pouvez organiser son anniversaire à l’extérieur, dans un jardin ou dans un parc. Il faut alors donner rendez-vous aux parents à un endroit précis dans le parc. Cela permet d’organiser un grand pique-nique à l’air libre, d’organiser des activités extérieures et de lâcher les fauves dans la nature.

Option 4

Il s’agit de l’option la plus onéreuse (compter environ 20 euros par enfant invité) mais la plus facile pour les parents qui souhaitent un minimum d’organisation : la location d’un espace dans un espace de jeux couvert. La piscine municipale peut même proposer des anniversaires pour les enfants… mais il faut pouvoir gérer une dizaine d’enfants débutants en natation et c’est, pour le coup, sportif. Mais il y a aussi les mini-golf, des salles d’escalade ou encore Leo’s Lekland qui proposent des formules tout à fait intéressantes. Je retiens ici Leo’s Lekland qui est l’attraction de Karlstad où j’habite : une salle d’accrobranches en intérieur, très utile notamment quand les hivers sont longs et froids. Il est possible de réserver en ligne une salle (espace, princesse, disco, dinosaure, sous-marin, etc.) et de choisir si on veut des korv ou plutôt des pannkakor (les fameuses crêpes qui ressemblent aux pancakes américaines) en plus de la glace d’anniversaire (avec bougies). Il faut savoir que les gâteaux ne sont pas toujours d’actualité en Suède et qu’il est fréquent qu’ils soient remplacés par des glaces (c’est même souvent plus apprécié que le gâteau). Tout est géré par le personnel sur place et les enfants peuvent ensuite jouer librement dans la salle pendant que les parents boivent leur café ensemble.  Au bout de deux heures, les enfants pourront aller chercher leur paquet de bonbons car chaque enfant reçoit un sachet de bonbons aux anniversaires (mais pas de petits jouets) qui se gagnent à la piñata ou à la pêche aux poissons version suédoise : l’enfant tient une canne à pêche devant un rideau et un adulte caché derrière ce rideaux accroche un sachet de bonbons à l’autre bout de la ligne. Cela marque en général la fin de l’anniversaire. Les enfants et leurs parents repartent ensuite chez eux après avoir bien sûr remercié pour ce bon moment passé tous ensemble 🙂

20190112_143517
Salle thématique « princesse » pour un anniversaire à Leo’s Lekland avec 13 enfants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s