Anecdotes sur le quotidien en Suède

Voilà 6 mois que j’habite dorénavant en Suède, dans une petite ville du Värmland, dans le centre du pays. Ces quelques mois en immersion m’ont permis de noter quelques différences culturelles évidentes entre les Français et les Suédois. Nous sommes bien en Europe mais nous conservons pour autant nos particularités culturelles : nos pratiques du quotidien sont en réalité symptomatiques du fonctionnement d’une société et cristallisent les croyances relevant de la culture des individus.

Je n’ai sélectionné ici que les exemples qui me semblaient les plus prégnants dans mon quotidien. Ces situations requièrent tout de même un effort d’adaptation pour la Française que je suis, et parisienne que j’étais. Certains comportements ont été plus difficiles que d’autres à adopter mais, pour la plupart, j’ai gagné en confort de vie. En effet, un seul mot d’ordre en Suède : le RESPECT. On se respecte soi-même, on respecte les autres et on respecte tout le monde.

Les chaussures

On enlève systématiquement ses chaussures et on les laisse à l’entrée de l’appartement (comme ici sur la photo) avant d’entrer chez soi ou chez les autres. On se promène en chaussettes ou pieds nus chez ses amis ou chez ses voisins (même si on les connaît à peine). Cela permet de ne pas salir l’intérieur et d’éviter de faire du bruit avec ses talons. Moi qui pratiquais déjà le « sans chaussures » à Paris, passant alors pour une extra-terrestre auprès de mes compatriotes, je suis ravie que l’exception soit devenue la norme 😉

20170819_203315.jpg

Les caisses au supermarché

En Suède, on ne jette pas sauvagement ses courses sur le tapis de la caisse du supermarché : on les dispose les uns à la suite des autres en les classant par catégorie de produits. Non, non, les Suédois ne souffrent pas de troubles obsessionnels compulsifs ! En réalité, il est question de respect en facilitant ainsi le travail des caissiers qui n’ont pas à retourner le produit dans tous les sens pour trouver le code barre. Tout le monde est gagnant : on gagne du temps en caisse et les caissiers sont plus heureux.

photo

Les passages piéton

Les conducteurs suédois respectent là encore les piétons ! Oui, oui, oui : pas de risque de se faire écraser par une voiture qui veut passer à tout prix alors que vous êtes engagé sur le passage piéton. Ici, les voitures s’arrêtent pour vous laisser traverser. Il suffit qu’une voiture vous voit de loin approcher près du passage piéton et elle s’arrêtera par principe avant même que vous ayez manifesté l’intention de traverser. Pas de stress, pas de coup de klaxon de la part de la voiture qui attend derrière sagement. Le piéton est roi. Et le vélo aussi !

Les toilettes publiques

Les toilettes en Suède sont toujours très propres : pas d’odeurs désagréables, pas de traces douteuses, pas de papier toilette par terre… Et on ferme la cuvette systématiquement pour tirer la chasse ! Loin de nous les toilettes à la turque que nous avons pu connaître jusque dans les années 1990 en France. Et c’est tout de même assez appréciable au final d’autant plus qu’on n’est pas obligé de consommer un café avant d’utiliser les toilettes.

Autre particularité : les toilettes pour les handicapés. Elles sont partout présentes et sont toujours libres, tout comme les places de parking pour handicapés qui ne sont pas prises d’assaut dès qu’il n’y a plus de places. Le respect du handicap est très important pour les Suédois qui installent même ce type de toilettes dans les forêts (ainsi que des poubelles recyclables).

20645161_1548481931838705_6596567697340302918_o.jpg

Les horaires de travail

Là encore il est question de respect d’autrui : les horaires de travail des adultes sont organisés suivant le rythme des enfants. A cela s’ajoute qu’il est très mal vu de faire du présentéisme : cela signifierait qu’on est mal organisé et qu’on n’est incapable de finir en temps et en heure son travail. On commence ainsi la journée de travail assez tôt (pour un Français), vers 8h, et on finit autour de 16h (voire 15h30 le vendredi). Et malheur à vous si vous essayez de grappiller quelques minutes. Ainsi, alors que j’avais ostensiblement l’intention de vouloir acheter quelque chose dans une boutique à l’heure de sa fermeture, la vendeuse m’a dit de repasser le lendemain à l’heure d’ouverture, car elle devait fermer. En France, une telle attitude aurait valu des sarcasmes du genre « celle-là, elle n’a pas envie de travailler ». Eh bien, ce n’est pas le cas ici : l’heure, c’est l’heure.

On ne court donc pas le soir pour tout faire, les enfants peuvent profiter de leurs parents et tout le monde est beaucoup moins stressé.

Les bonbons et l’alcool

L’alcool… c’est le seul point moins sympathique qu’en France, il faut le reconnaître. On achète son vin dans des supermarchés d’État (impossible d’en trouver dans les supermarchés « classiques ») et on prévoit son achat puisque les boutiques ferment tôt (19h en semaine et 18h le samedi).

20170221_164159.jpg

Pas de petite bouteille à la débotté car il faut donc prévoir qu’on va boire. Ça tombe bien : les Suédois aiment bien tout prévoir et, surtout, ne boivent pas en semaine (ou si peu). Le samedi est consacré à ça, tout comme les bonbons pour les enfants. Il faut croire que les Suédois ont conservé les habitudes de l’enfance : tout comme on explosait son indice glycémique le samedi, on explose dorénavant son taux de triglycérides une fois par semaine. Pour l’anecdote, nous avons proposé à nos voisins de boire un petit verre de vin dans notre jardin commun, un mercredi en fin de journée, pour l’apéro. Avec beaucoup de sérieux, notre voisin nous a répondu : « On n’est pas samedi ». Grand moment de solitude où nous nous sommes demandé s’ils ne nous prenaient pas pour des alcooliques notoires… ah non, en fait, juste pour des Français ! Ben oui, c’est bien connu : on boit tout le temps du vin rouge (avec du fromage, bien sûr), comme on nous l’a déjà maintes fois fait remarqué… Les clichés ont la vie dure !

Enregistrer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s